Le SNE demande du temps pour réussir la reprise

Lors de la consultation de ce jour du SNE par le ministère, le président du SNE Laurent Hoefman a argumenté en faveur du report de la rentrée des élèves au mardi 3 novembre.

A la nécessaire organisation de l'hommage républicain à notre collègue Samuel Paty, vient de s'ajouter la mise en œuvre du nouveau protocole sanitaire. Le reconfinement interdit aux collègues de se rencontrer avant le 2 novembre, or des décisions importantes doivent être prises pour l'accueil en classe mais aussi au périscolaire. La journée du lundi 2 novembre pourrait être utilement dédiée à ce travail indispensable.

​Sur le fond, le SNE s'est déclaré favorable au maintien de l'ouverture des écoles et confiant dans la solidité des collègues qui ont déjà démontré leur engagement pour le service public au printemps.

Le SNE compte sur le soutien sans faille de la hiérarchie dans l'épreuve qui s'annonce. Elle sera longue et difficile.