Mot de rentrée

En ce début d’année scolaire très particulier et du fait de la crise sanitaire générée par la COVID-19, tous les personnels enseignants et non enseignants ont vu leurs missions surchargées dès le 1er jour de la rentrée des classes.

En effet, une succession de protocoles sanitaires émanant de nos Ministères ont vu le jour en quelques semaines (le dernier datant du 26 août), pour lesquelles des mises à jours sont faites au fil de l’eau (comme par exemple le 1er septembre, apportant tour à tour leur lot de modifications de dernières minutes qui doivent être appliquées avec un certain nombre de contraintes physiques, humaines et budgétaires.

Le SPLEN-SUP tient ici à souligner les contraintes supplémentaires qui incombent aux personnels ITRF, ceux-ci devant veiller à la sécurité sanitaire de toutes les personnes auprès desquels ils travaillent (collègues, chefs de services, enseignants, élèves, étudiants…), ainsi qu’à leur propre santé.
Ceci étant d’autant plus complexe qu’il y a de très grandes disparités de fonctionnement selon les services, les régions et les établissements dont ils dépendent.

Pour les personnels ITRF qui travaillent dans les établissements d’enseignement, il est très compliqué de voir des règles sanitaires telles que préconisées appliquées à la lettre par des élèves de collèges, lycées, post-bac…

La désinfection de tout le matériel spécialisé utilisé par les enseignants et les élèves s’avère une surcharge supplémentaire de travail pour ces personnels comportant des risques certains pour eux-mêmes, une usure prématurée des matériels et un coût supplémentaire de gestion…
Et ne parlons pas de toutes les incertitudes sur les semaines et les mois à venir…

Au nom du SPLEN-SUP je vous souhaite la meilleure année scolaire possible et reste à votre écoute pour toute question ou problème éventuel.
Prenez bien soin de vous et de vos proches.

La Secrétaire Générale du SPLEN-SUP